Hôtels de Luxe à Venise

Rêve ou réalité ? Sortie des eaux de la lagune telle une Vénus de bois, de brique et de marbre, Venise apparaît comme un incroyable mirage au voyageur, tant sa beauté vient frapper l’imagination.
Pourtant, dès que l’on s’approche, dès que l’on glisse en vaporetto à travers son Grand Canal, dès que l’on se perd dans son dédale de ruelles et de canaux, dès que l’on caresse les façades délavées de ses vénérables palais, Venise est bien là, frémissante et vivante.

@Jose Maria Cuellar - SerinissimaEt là, place Saint Marc, entouré de milliers de pigeons et de milliers de touristes, en contemplant les mosaïques dorées de la basilique, en admirant les élégantes crénelures du palais des Doges et en rendant hommage au mythique Lion ailé… comment ne pas penser au talent des hommes qui inventèrent cette ville durant plusieurs siècles ?

Car si Venise nous parle tant, c’est aussi parce qu’elle exprime un rêve commun à tous les hommes : échapper à la domination en inventant ses propres règles.

@Lele Orpo - Grand CanalEt la règle des fondateurs de Venise, c’est l’audace.

Prenant le risque de créer une cité perdue au milieu de la lagune afin d'échapper aux envahisseurs déferlant le long de la côte, ils abandonnèrent leur terre pour partir à l'aventure. Le sillon était tracé et la mer tendait ses bras à ses audacieux commerçants.

Ce furent eux qui tracèrent la route du sel, du blé et des épices, construisant des colonies et des comptoirs à travers toute la Méditerranée et l’Europe. Ce furent eux qui envoyèrent Marco Polo remonter la route de la soie. Ce furent eux qui concurrencèrent l’Empire Byzantin, et ralentirent l’influence des Turcs en Méditerranée avec la bataille de Lépante.

@CanalettoCe furent également eux qui créèrent ce système politique à part, la République de Venise, avec ses Doges incarnant une oligarchie de patriciens, sans autre constitution que celle de ses intérêts bien compris.

Enfin, ce furent eux, qui une fois enrichis s’adonnèrent à tous les plaisirs, jouant des masques et des meilleurs artistes, pour peindre leurs palais au gré de leur fantaisie.

@Rita Crane Photography - Gran Caffe ChioggiaToute formidable réussite s’accompagnant d’un inexorable déclin, il aura suffi que les routes maritimes s’élancent à la conquête de l’Atlantique et que les nations se constituent en états, pour que la Sérénissime perde peu à peu de son influence, avant de devenir aujourd’hui, un joyau que l’on visite le temps d’une longue fin de semaine, tout autant pour sa beauté que pour l’éclat de ses gloires passées.

Et comme si cela ne suffisait pas pour faire vivre les quelques 60 000 habitants que compte le centre de Venise, la ville renoue avec les joies de l’art, qu’il s’agisse d’art contemporain avec le Palazzo Grassi et la Biennale, qu’il s’agisse de cinéma avec la Mostra, ou qu’il s’agisse encore de danse, d’architecture et de musique.

Cependant, avec plus de 20 Millions de visiteurs par an, le succès de la ville en sape chaque année un peu plus les fondations. Le trafic des bateaux accentue les phénomènes « d’acqua alta », contraignant alors Vénitiens et touristes à emprunter des passerelles, et permettant aux photographes de saisir les reflets de la ville.

Mais Venise n’est pas encore engloutie, et sa capacité à piquer au vif notre imagination reste entier.

@Maurin DefranceAu-delà du cliché romantique un peu facile, pas un voyage à Venise ne ressemble à un autre. Des couples s’y retrouvent, alors que d’autres s’y défont. Des voyageurs solitaires y découvrent des merveilles, alors que les groupes en croisière s’arrêtent à quelques photos devant les grandes icônes de la ville.

Quoi qu’il en soit, chacun y trouve son coin de bonheur… tant Venise semble faite du rêve de tous les hommes.

 

Circuler dans Venise

Faite de six « sestiere », Venise s’étend sur un peu plus de cinq kilomètres, qui peuvent se parcourir à pied en moins d’une heure. Bien que cette distance semble des plus raisonnables, circuler dans Venise reste tout de même un joyeux jeu de piste.

Been AroundD’une part, à cause du Grand Canal qui traverse la ville, et qui oblige à rejoindre le pont le plus proche pour passer d’une rive à l’autre, ou à défaut, d’emprunter des « traghetti », ces gondoles très pratiques, spécialisées dans la traversée du Grand Canal.

D’autre part, à cause des embouteillages de foule sur les rues principales, qui vous amène naturellement à emprunter des itinéraires bis, se déployant à travers d’innombrables ruelles jouant à saute-mouton avec les canaux… et qui finissent par vous perdre !

Enfin, ce serait totalement idiot de traverser Venise à toute allure sans s’arrêter, tant il est bon de flâner, de place en place, de quartier en quartier, pour apprécier la vie tranquille des Vénitiens, dans une ville libre de voitures. Qu’il est doux de prendre plaisir à se perdre ! Qu’il est bon de se surprendre à rêver devant une nouvelle enfilade de ruelles, presque identique à la précédente, et pourtant, toujours différente !

 

Dans quel quartier choisir son hôtel de luxe à Venise ?

Il est difficile de recommander un quartier plutôt qu’un autre. Ceci dit, voici quelques indications dans les grandes lignes.

@Maurin DefranceAu cœur de la cité des Doges, le « sestiere » San Marco est un concentré de merveilles et de monde : palais des Doges, basilique Saint Marc, Musée Correr, Campanile, Torre dell’Orologio, Palazzo Fortuny, Palazzo Grassi ou encore Teatro la Fenice. A ce titre, c’est l’endroit le plus pratique pour résider, même si ce n’est pas forcément le plus typique de Venise.

Tout près de là, s’étend le « sestiere » Castello, tirant son nom d’une ancienne forteresse protégeant la ville. Quartier le plus vaste et hétérogène de la ville, il comprend San Zaccaria et Santi Giovanni e Paolo (San Zanipolo) - les deux paroisses les plus vivantes de la ville, la Via Garibaldi - une sympathique rue commerçante, ainsi que les grandes allées autour de l’Arsenal et le long des quais rejoignant Sant’Elena et les jardins de la Biennale.

@Maurin DefranceAu Nord-Ouest de ce quartier, sur la même rive du Grand Canal, se trouve le Cannaregio. Un peu à l’écart des foules touristiques, ce quartier est à la fois plus tranquille et assez authentique, avec de longs canaux, des ruelles étroites, de petits bars, des ateliers d’artisans, et surtout l’ancien ghetto juif.

L’affluence se concentre autour de Lista di Spagna et de Strada Nova, les deux rues principales qui vont de la gare au pont du Rialto.

Quartiers pivots de Venise, les « sestiere » de San Polo & Santa Croce sont un passage obligé. Si à Santa Croce, les premiers pas dans la ville ne sont pas à la hauteur de ce qui va suivre, à cause de quelques établissements industriels et du grand parking de Piazzale Roma, le reste est beaucoup plus attrayant, avec une série de ruelles et de places en enfilade qui offrent d’agréables promenades.

San Polo est quant à lui un des quartiers les plus vivants et les plus intéressants, alternant les immanquables marchés du Rialto, des ruelles avec de typiques trattorias et des musées comme Ca’Pesaro, I Frari, ou la Scuola Grande di San Rocco (et ses 32 Tintorets !).

Reste un quartier un peu à l’écart des vagues touristiques, bien qu’il soit des plus charmants : le Dorsoduro.

Une promenade sur le campo San Barnaba, campo Santa Margherita ou le long des Zettere, vous donnera une autre idée de la ville, à la fois plus authentique et tranquille. Côté culture, le Dorsodouro accueille quelques-uns des passages obligés de Venise : la Galleria dell’Accademia, la Ca’Rezzonico, la Peggy Guggenheim Collection, et la magnifique église de Santa Maria della Salute.

 

Hôtels de Luxe à Venise : Les Institutions

Les noms du Danieli et du Gritti viennent naturellement en tête dès qu’on parle de palaces vénitiens, même s’ils sont aujourd’hui devenus des icônes parfois vieillissantes, dont l’emplacement parfait, la qualité du service et la richesse du mobilier n’excusent pas tout. Le Danieli a connu une rénovation partielle, où la griffe de Jacques Garcia est venue réveiller le glamour et l’exotisme de l’aile moderne de ce vieux palais. Quant au Gritti, malgré un emplacement étonnant sur le Grand Canal, autant privilégier les grandes chambres et les suites des trois premiers étages, leur vue est somptueuse. Pour profiter de ces deux légendes et éviter les mauvaises surprises, mieux vaut donc être très attentif au type de chambre que vous allez réserver.

En revanche, si vous cherchez un peu plus de sel et de piment, vous pouvez toujours aller taper à d’autres portes.

@CiprianiLe plus jet-set : Hotel Cipriani
Créé en 1958 et totalement rénové en 2008, le Cipriani est un havre de luxe et de tranquillité pour toute la jet-set internationale qui souhaite profiter de Venise comme dans nul autre établissement. Situé sur la pointe de Giudecca, l’établissement propose à ses hôtes à la fois piscine, jardins, tennis et spa, tout en étant face à la place Saint-Marc, que l’on peut rejoindre rapidement en bateau. Tous les avantages de Venise sans les inconvénients de la foule. Peut-on rêver plus luxueux ?

@Bauer Il PalazzoLe plus aristocratique : Hotel Bauer – Il Palazzo
Ancien palais du XVIIIè siècle donnant sur le Grand Canal, face à la douane de mer, le Bauer Il Pallazo est un des rares hôtels de luxe de Venise à encore appartenir à une famille vénitienne. De fait, sa décoration est beaucoup plus « authentique » que celle des autres palaces.  Bien qu’avec seulement 80 chambres, on y trouve un bar avec une terrasse sur le canal, le « septième ciel » - une terrasse sur le toit pour prendre un cocktail, avec une très belle vue, et un restaurant gastronomique - De Pisis, réputé comme étant un des meilleurs de Venise.

@Hotel San ClementeLe plus « resort » : Hotel San Clemente
Ouvert en 2004 sur l'île de San Clemente, à 10 minutes en bateau de la Place St-Marc, le San Clemente Palace est un havre de paix de 220 chambres, fournissant une alternative abordable au Cipriani. Construit dans les murs d'un ancien monastère, l’établissement joue d’un décoration un brin austère et de vastes parties communes. A la belle saison, le San Clemente propose les services d'une piscine piscine, de tennis, d’un golf trois trous et d’un restaurant au bord de l'eau.

 

Pour aller plus loin, d'autres guides d'hôtels dans le même style :

Hôtels Luxe New York  -  Hôtels Luxe Miami  -  Hôtels Luxe Côte d'Azur  -  Hôtels Luxe Florence  -  Hôtels Luxe Milan  -  Hôtels Luxe Sardaigne  -  Hôtels Luxe Dubaï  -  Hôtels Luxe Buenos-Aires

 

 

 

Les hôtels

Hôtels dans le même style : Hôtels de luxe Venise (18 hôtels)
Dans la même destination : Hôtels à Venise (70 hôtels)

Les guides

Dans le même pays : Italie (11 guides)

Destinations

Découvrir la destination : Venise
Découvrir le pays : Italie