Papier pour le dessin : voici comment le choisir

Dans le monde artistique, le talent n’est pas le seul élément qui permet d’avoir une bonne représentation. Le choix approprié des outils de conception dont le papier est également important. Plusieurs facteurs essentiels permettent d’y parvenir. Comment choisir au mieux un papier de dessin ? Réponse ici.

Choisir le bon grammage et grain

Le grammage du papier détermine la solidité, la fermeté, l’épaisseur et la flexibilité de ce dernier face au gommage ou à une utilisation humide. Il s’exprime en gramme par m². Pour les utilisations sèches, un papier de moins de 200 g/m² est convenable.

A voir aussi : Les étapes faciles pour accéder à votre boîte mail Orange depuis le portail

En cas d’emploi d’encre ou de gouache, il faudra qu’il soit plus épais. Le grammage doit donc être proche de 225 grammes par m². En revanche, si vous utilisez des techniques non sèches (humides) telles que l’aquarelle, optez pour un papier à grammage en dessus de 300 grammes par m².

Le grain pour sa part, permet d’identifier la structure du papier. Avec un grain affiné ou encore satiné, le papier sera naturellement lisse. Ce dernier est approprié pour les dessins au crayon ou n’importe quelle autre représentation artistique exigeant de l’exactitude et de la délicatesse.

A lire en complément : Escapade internationale : explorer une capitale commençant par V

Le grain moyen par contre est modérément rugueux. Toutefois, si vous souhaitez avoir un peu de relief dans votre représentation, optez pour un papier ayant de gros grains ou des grains torchons. La structure assez rugueuse procure également un effet de fragmentation à l’œuvre.

Opter pour un format convenable

papier de dessin

Les papiers de dessin disponibles sur le marché seront certainement conformes à la norme internationale des formats. Tout d’abord, on retrouve le format de papier A0 qui mesure 1 mètre carré puis les petits formats qui sont obtenus par division des précédents par 2.

Si vous êtes un débutant dans le domaine de l’art ou faites des croquis, choisissez en général un format plutôt petit. Comme format, on a le A4 de 21 x 29,7 cm ou encore le A3 de 29,7 x 42 cm. Néanmoins, un papier de dessin plus large favorise la libre expression artistique.

Il est à remarquer que le nom du format peut grandement varier selon la marque de fabrication.

Examiner la composition et l’acidité du papier

Pour le papier de dessin, il est notamment possible de choisir entre la cellulose et le coton. La matière coton reste la meilleure alternative. Ceci, en raison de sa qualité et de sa grande capacité d’absorption (spécifiquement pour les représentations humides).

Si vous réalisez couramment des croquis ou esquisses, le papier en cellulose peut également être une excellente alternative. Cependant, vous pouvez aussi obtenir des papiers dessins à composant mixte.

Pour dessiner, il est recommandé d’opter pour des supports sans acide et neutres en pH. En effet, l’acidité fragilise le papier et contribue à l’apparition de certaines taches au bout d’un moment. En absence de cela, il sera plus en mesure de préserver les couleurs qui seront appliquées durant l’illustration.

Pour de la peinture, vous aurez éventuellement la possibilité d’user d’un papier acide. Toutefois, n’oubliez pas de mettre du gesso sur ce dernier avant de commencer votre création.

Sélectionner le type de papier en fonction de la technique de dessin utilisée

Le choix du papier pour le dessin est essentiel pour la qualité de vos œuvres. C’est pourquoi il est primordial de prendre en compte le type de technique utilisée.

Si vous êtes adepte des techniques sèches, comme le crayon graphite ou la craie, privilégiez les papiers ayant une texture douce et fine. Le grain sera aussi plus fin sur ces supports. Pour les mines tendres, optez pour un papier d’un grammage élevé afin d’éviter toute dégradation prématurée du support durant l’opération.

Pour ceux qui préfèrent utiliser des outils humides tels que l’aquarelle ou la gouache, il faut se tourner vers un papier avec une surface au grain rugueux. Cette caractéristique permet à l’eau d’être absorbée par le support sans qu’il ne soit trop abîmé. Il existe même des feuilles spéciales « aquarelle ». Ces dernières sont conçues à partir de coton pur et résistent bien aux couleurs saturées.

Si vous pratiquez les techniques mixtes telles que les collages ou encore le pastel sec associé à la peinture acrylique, sélectionnez un papier polyvalent adapté aux deux styles graphiques.

En résumé :
• Pour le crayon graphite : un papier texturisé doux
• Pour l'aquarelle : une surface au grain plus rugueuse
• Pour les techniques mixtes : optez pour un modèle polyvalent.

Votre choix doit être réfléchi selon les caractéristiques de l’œuvre que vous souhaitez dessiner. N'hésitez pas à tester plusieurs types de papier pour trouver celui qui convient le mieux à votre style graphique.

Prendre en compte les caractéristiques de conservation du papier pour une œuvre durable

Les papiers de qualité sont généralement composés de fibres de cellulose. Pour renforcer leur résistance et leur durabilité, certains fabricants utilisent des additifs tels que la lignine. Cette substance naturelle est présente à l'état pur dans le bois et peut être extraite lors du processus de fabrication du papier.

Si sa concentration est trop élevée, elle peut entraîner une dégradation accélérée du papier au fil du temps. Vous devez choisir votre support pour vos œuvres sur papier. Un pH trop acide ou basique peut causer une altération rapide des pigments et encres appliqués sur le support.

Il est recommandé d'utiliser un papier avec un niveau de pH compris entre 7 et 9 afin d'éviter les risques d'altération. Des tests peuvent être réalisés avant l'utilisation pour vérifier cette caractéristique.

Prendre en compte les caractéristiques de conservation du papier permettra à votre œuvre d'être durable dans le temps tout en conservant ses couleurs originales ainsi que son aspect général intact.