Comment remonter un découvert de 1000 euros ?

Vous êtes à découvert de plus 1000 euros. Désespérés, vous ne savez pas comment vous y pendre pour remonter la pente afin de corriger votre découvert bancaire. Vous n’avez plus de souci  à vous faire. Dans cet article, vous vous montrerons comment remonter un découvert bancaire de 1000 euros voire plus.

Il faut parler à votre conseiller bancaire.

Ceci devrait même être la première des choses à faire avant que vous ne deveniez un habitué des découverts. Maintenant que vous avez déjà dépassé le plafond requis qui est de 500 euros, cela devient imminent que vous lui parliez enfin. Cela vous sera d’un grand avantage.

A lire en complément : Optimisez votre préparation à la retraite en comprenant les différents régimes de retraite

Le conseiller bancaire pour minorer le montant de vos agios

La minoration peut concerner les différentes pénalités que vous êtes censés payer lorsque vous vous retrouvez dans une situation de découvert ou lorsque vous excédez le seul de découvert requis. Il peut également s’agir d’une série de lettre de relance. Tout ce processus peut vous coûter environ 10 euro auxquels la banque ajoute une commission de 80 euro. Si ces différents frais tendent à vous enfoncer, il faut noter que vous pouvez négocier avec agent bancaire pour les faire baisser.

Le conseiller bancaire pour vous faire un crédit

Lorsque vous rencontrez des banquiers qui sont compréhensifs, ils peuvent vous proposer un crédit pour combler votre découvert. Le cas échéant, les taux d’intérêt de la banque sont souvent très bas. Cet état de choses pourrait vous permettre de vous relancer un tant soit peu. Il vous faudra par ailleurs établir un bon plan de remboursement.

A découvrir également : Où investir 100 000 euros en 2022 ?

Penser à la renégociation de votre découvert autorisé

Avec peu de chance, vous pourriez y parvenir. Il s’agit en fait de négocier avec votre banquier une nouvelle échéance de remboursement de votre découvert autorisé. Cela vous permettra aussi de voir vos frais en supplément s’alléger et d’éviter une éventuelle interdiction bancaire surtout si votre découvert est au dessus du seuil requis.

Pour convaincre votre banquier, vous pouvez brandir plusieurs  arguments. Il faudra par exemple lui démontrer votre fidélité à la banque, montrer que vous disposez de revenus pouvant vous permettre de vous mettre à jour. Parlez également de vos épargnes ou de vos éventuels placements bloqués qui pourraient vous aider à rembourser dans le nouveau délai.

Pour remonter de votre découvert de 1000 euro, il vous faudra :

  • Obtenir une aide financière ;
  • Ne plus faire de chèques sans provision ;
  • Retirer peu de sous dans vos épargnes
  • Faire un retrait d’argent sur votre assurance-vie.

Mettre en place un plan de remboursement progressif

Si la renégociation de votre découvert autorisé n’a pas abouti, vous pouvez opter pour un plan de remboursement progressif. Il s’agit d’une méthode qui consiste à rembourser graduellement le montant du découvert. Pour cela, il faut savoir que cette option permet un processus de remboursement plus souple et adaptable à vos moyens financiers. En fonction des entrées d’argent régulières que vous avez (salaires, primes…), il sera possible d’aménager les versements pour ne pas compromettre votre situation financière.

Il faut bien choisir la périodicité des paiements pour éviter une prolongation excessive du temps nécessaire au remboursement total. Par exemple, si vous choisissez une échéance trimestrielle ou semestrielle plutôt qu’un échéancier mensuel, assurez-vous que cela reste compatible avec vos capacités budgétaires.

N’hésitez pas non plus à négocier le taux d’intérêt pratiqué par votre banque sur ce type de prêt spécifique. Dans certains cas, l’institution bancaire peut être disposée à faire preuve d'avantage de souplesse en matière tarifaire afin d’éviter un défaut réellement préjudiciable aux deux parties.

  • Pensez donc à mettre en place un plan financier :

en prenant en compte les aides extérieures ou non, pensez à faire un plan financier pour vous rendre compte de vos revenus et dépenses. Le but est d’essayer de rembourser votre découvert autorisé le plus vite possible, sans tomber dans la spirale infernale des agios.

Cela implique notamment de réduire au maximum ses dépenses superflues (achat impulsif, abonnement inutile…), de suivre une stratégie efficace pour payer ses factures en temps et en heure, ou encore d’augmenter son pouvoir d’achat grâce aux bons plans shopping.

Il s’agit surtout ici de prendre les choses en main afin que vous puissiez rapidement sortir du rouge et retrouver l’équilibre financier qu'il vous faut.

Rechercher des sources de financement alternatives

Dans le but de remonter votre découvert, rechercher des sources de financement alternatives peut s'avérer être une solution pertinente. L'une des options est par exemple de faire appel à un organisme financier qui propose des prêts à taux d'intérêt intéressants. Toutefois, avant d'envisager cette option, vous devez vérifier si les conditions proposées sont avantageuses et surtout si vous êtes en mesure de respecter les échéances fixées pour le remboursement.

D'autre part, il peut être judicieux aussi de vendre certains biens, tels que des meubles ou tout autre objet dont vous n'avez plus besoin mais qui pourrait intéresser d'autres personnes. Les sites internet spécialisés dans l'achat-vente entre particuliers se multiplient et peuvent ainsi représenter une source complémentaire pour renflouer votre compte bancaire.

Il existe aussi la possibilité d'emprunter auprès d'un proche. Cette solution étant plutôt délicate car elle implique notamment une discussion franche avec la personne concernée afin qu'elle comprenne bien les raisons nécessitant cet emprunt ainsi que vos capacités financières pour le rembourser dans un délai précis.

Quelle que soit l'option choisie, gardez toujours à l'esprit que vous ne devez pas prendre de décision hâtive. Effectivement, chaque choix doit être mûrement réfléchi afin d'éviter toute aggravation inutile voire irréversible de votre situation financière actuelle.