Combien coûtent les panneaux solaires photovoltaïques ?

Intégrer les énergies renouvelables dans les habitudes est une solution indispensable pour préserver l’environnement. Avec la crise ukrainienne qui a entraîné la flambée des prix des énergies classiques, se ruer vers les énergies propres est une nécessité. Si vous souhaitez utiliser l’énergie solaire, il serait mieux de connaître les éléments qui vont varier le prix de vos futurs panneaux photovoltaïques.

Le coût des panneaux photovoltaïques : un élément qui dépend de plusieurs autres

Les États promeuvent l’usage des énergies propres. Ainsi, quel que soit le modèle que vous souhaitez avoir, les panneaux photovoltaïques sont accessibles à tous. Plus concrètement, le coût de ce dispositif dépend des facteurs classiques que sont la taille, la puissance et le modèle.

A lire également : Aménagement extérieur : explorer les différentes options pour votre domicile à Nîmes

Au mètre carré par exemple, le panneau est estimé à 1000 euros. Lorsque votre achat est accompagné de kits d’installations, un mètre carré de panneau peut vous revenir à 3000 euros en moyenne.

En ce qui concerne la puissance, elle est estimée en KWc. La puissance d’une installation dépend toutefois de l’ensemble de panneaux associés. Pour une capacité de 6 kWc, il faut en moyenne 20 panneaux. Une installation solaire de 3 KWc pour dix panneaux est estimée à 11 000 euros au moins. Si vous souhaitez avoir une puissance de 9 kWc pour 30 panneaux, vous pouvez dépenser jusqu’à 30 000 euros.

A voir aussi : Bande Trapco : ce que vous devez savoir sur cette tendance de solin

Le prix des panneaux photovoltaïques varie aussi en fonction du modèle acheté. Les monocristallins, à l’unité, peuvent atteindre 400 euros. Le prix des polycristallins revient plus bas : au plus 200 euros pour une unité.

Le coût des panneaux photovoltaïques : autres facteurs importants à prendre en compte

panneaux photovoltaïquesL’installation du dispositif photovoltaïque n’est réussie que grâce à l’apport de plusieurs autres éléments. Au-delà de l’achat unitaire ou en grand nombre pour une surface, vous devez ajouter d’autres matériels électriques importants. Il s’agit par exemple de l’onduleur dont le prix varie entre 300 et 1500 euros.

Votre dispositif doit également être raccordé au réseau. Pour ce faire, vous devez verser au gestionnaire une somme qui varie entre 900 et 1500 euros. Une fois votre panneau installé, il faut penser à l’amortissement. Si le dispositif peut fonctionner en continu sur 20 ans, les éléments qui le composent n’ont pas la même durée de vie. Par exemple, vous devez changer l’onduleur chaque sept au moins.

Le prix de votre installation dépend aussi des montants réguliers que vous versez aux gestionnaires du réseau. Selon que vous soyez en autoconsommation avec vente ou en vente totale, vous devez payer la TURPE de 10 euros ou 45 euros.

Il est important de savoir que le coût des panneaux photovoltaïques peut être facilement amorti si vous décidez de vendre une partie de votre énergie produite.

Le coût des panneaux photovoltaïques : quelles sont les aides financières disponibles ?

En France, l’État encourage la mise en place de panneaux photovoltaïques pour une production d'énergie renouvelable. De nombreuses aides sont disponibles pour vous aider à financer votre installation. Le crédit d'impôt, par exemple, peut couvrir 30 % du coût de l'installation si les conditions suivantes sont remplies : le logement doit être neuf ou ancien et occuper principalement la fonction de résidence principale.

Les collectivités territoriales encouragent également l'utilisation des énergies renouvelables sur leurs territoires. Elles offrent ainsi des subventions aux particuliers qui souhaitent installer un dispositif écologique chez eux. Les montants varient selon les régions, mais peuvent atteindre jusqu'à 50 % du coût total de l'installation.

Il existe également une proposition rentable appelée « l'éco-prêt à taux zéro ». Il permet de bénéficier d'un prêt sans intérêts pouvant aller jusqu'à 30 000 euros afin de financer vos travaux dans le domaine environnemental. Attention toutefois, car ce type d'emprunt ne sera accordé que si vos travaux répondent à certains critères techniques précis.

Vous devez prendre en compte tous ces éléments afin que votre investissement soit véritablement rentable sur le long terme.

Le coût des panneaux photovoltaïques : comment calculer le retour sur investissement ?

Pensez à bien calculer le retour sur investissement (ROI) afin de savoir si l'installation des panneaux photovoltaïques sera rentable pour votre foyer. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour cette estimation.

La première étape consiste à évaluer la production d'électricité générée par les panneaux solaires. Cette quantité peut varier en fonction du nombre, de la qualité et de l'inclinaison des panneaux installés, ainsi que des conditions climatiques locales. Un professionnel qualifié peut vous aider à réaliser ce calcul avec précision.

Il faut tenir compte du coût total d'investissement initial, y compris le coût d'achat et d'installation des panneaux photovoltaïques ainsi que tous les autres frais annexes tels que ceux liés aux autorisations administratives. Il faudra déduire toutes les aides financières dont vous avez pu bénéficier : crédit d’impôt, subventions régionales ou communales…

Prenez en considération le prix actuel moyen de l'électricité dans votre région afin de pouvoir établir une comparaison entre vos dépenses électriques habituelles et celles qui seront occasionnées par votre production grâce aux panneaux solaires.

Le ROI correspondra au temps nécessaire pour « amortir » ces frais initiaux par rapport à ce que vous économiserez sur votre facture électrique annuelle grâce aux installations photovoltaïques.

Si cela prend moins longtemps qu'estimé lors du calcul prévisionnel, alors c'est un bon choix. Avec une durée de vie moyenne d'environ 25 ans, les panneaux photovoltaïques sont donc un investissement à long terme pour votre foyer.

Le coût des panneaux photovoltaïques est plus abordable qu'on ne pense. Une large gamme de dispositifs est disponible en fonction des budgets et des besoins énergétiques de chaque individu. Les aides financières proposées par l'État et les collectivités territoriales peuvent aussi aider à réduire considérablement ces frais initiaux. En investissant dans cette technologie écologique, vous pouvez non seulement réaliser des économies sur votre facture électrique, mais aussi contribuer significativement à la transition énergétique mondiale vers une production d'énergie propre et renouvelable.