Comment calculer le montant de la retraite dans le secteur privé?

La retraite correspond à la période de la vie d'un travailleur durant laquelle il n'est plus actif professionnellement. Il reçoit alors une somme d'argent nommée pension, en guise de revenu. Cette pension est composée d'une rente, d'un patrimoine et d'une aide sociale destinée aux personnes âgées.

La réforme de la retraite

Récemment, une réforme des retraites a été mise en œuvre, appliquée depuis le 1ᵉʳ septembre 2023. Plusieurs changements ont été introduits, listés ci-dessous :

A lire également : Améliorer la communication avec son adolescent : conseils pratiques et astuces incontournables

  • L'âge de départ à la retraite est repoussé à 64 ans,
  • Le départ anticipé est désormais possible entre 62 et 64 ans,
  • Mise en place d'une augmentation ou d'une surcote parentale,
  • Revalorisation de la retraite minimale,
  • Pour bénéficier du taux maximum de 50%, il faut avoir travaillé 43 ans et être né à partir du 1er janvier 1965,
  • Possibilité de retraite progressive pour ceux nés entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1967, ainsi que du cumul emploi-retraite pour ceux reprenant une activité après être partis à la retraite.

Vous trouverez plus de détails sur ce site : https://www.fimina-mag.fr

Le calcul de la retraite des secteurs privés

Les retraités du secteur privé sont inscrits dans le régime général, qui se compose du régime de base, géré par la CNAV, et du régime complémentaire, géré par l’Agirc-Arrco.

A voir aussi : Trouver l'équilibre parfait entre travail et famille : 6 astuces infaillibles

Pour calculer la pension, il faut d'abord déterminer le montant de la retraite de base et celui de la retraite complémentaire.

Le calcul de la retraite de base :

Elle est calculée sur la base du salaire annuel moyen (SAM) des 25 meilleures années. Le taux plein de 50% est accordé si les conditions requises sont remplies, c'est-à-dire l'âge de la retraite et le nombre de trimestres cotisés (entre 166 et 172).

                           Pension de base = Salaire annuel moyen × 50 %

Si ces conditions ne sont pas remplies, le taux plein est ajusté par un coefficient de proratisation, une décote ou une surcote.

                           Pension de base = (Salaire annuel moyen × 50 %) × (durée d’assurance validée / durée                                d’assurance requise) - décote

La décote diminue de 1,25% par trimestre manquant et s'applique jusqu'à atteindre soit la durée d’assurance requise, soit l’âge d’annulation de la décote de 67 ans.

Si le nombre de trimestres excède le requis :

                           Pension de base = (Salaire annuel moyen × 50 %) + surcote

La surcote augmente de 1,25% par trimestre au-delà de la durée d’assurance requise.

Le calcul de la retraite complémentaire

Elle est calculée à partir des cotisations prélevées sur le salaire, converties en points, et multipliées par la valeur du point à la date de départ en retraite.

Montant annuel brut de la retraite complémentaire = nombre de points acquis × valeur du point

Le calcul de la pension

La pension totale est obtenue en additionnant le montant de la retraite de base et celui de la retraite complémentaire.

                      Pension = Pension de base + Pension complémentaire

Il est crucial de connaître le montant de la pension qui sera perçue durant la retraite. Bien que le calcul puisse paraître complexe, il est essentiel que chaque travailleur soit informé du montant de sa future pension. Cette connaissance est indispensable pour une planification financière efficace tout au long de la carrière professionnelle