Mal de dos : comment puis-je prévenir la douleur chronique ?

Le mal de dos est un fléau qui touche huit personnes sur 10. Lorsque ce mal dure de quelques jours à quelques semaines, on parle de mal de dos aigu. Mais quand il persiste et dure plus de 3 mois, on parle de mal de dos chronique. Ce dernier est très dangereux et peut être à la fois une nuisance et une cause d'absence au travail. Découvrez ici des recommandations pour prévenir le mal de dos chronique.

Que faire pour prévenir le mal de dos chronique ?

Le mal de dos est souvent dû à des problèmes mécaniques ou musculaires. Pour l'éviter, il existe diverses mesures simples. D'abord, tenez-vous droit. En effet, vous devez éviter de vous courber. Si vous souhaitez faire quelque chose près du sol, prenez l'habitude de vous courber. Lorsque vous portez des charges, assurez-vous de les maintenir le plus proche possible du corps. Moins la charge sera éloignée, moins elle soumettra votre colonne vertébrale à des tractions intenses. Par ailleurs, évitez de porter des poids de plus de 10 kg. Aussi, si vous soulevez une charge sur une courte distance, ne pivotez pas en posture penchée. Sinon, vous risquez d'infliger de torsions à votre colonne vertébrale.

A lire également : Énergéticienne : métier et pratiques de soins énergétiques

L'adoption d'une posture correcte en travaillant est aussi important. Pour cela, choisissez un siège soutenant correctement le dos et asseyez-vous confortablement. Vous pouvez aussi placer un oreiller ou une serviette roulée derrière le bas de votre dos pour un soutien supplémentaire. Pour prévenir le mal de dos, vous devez aussi vous chausser convenablement, faire du sport et bien dormir. Il est mieux de prévenir, mais il est aussi bien de savoir guérir.

A lire aussi : Classement des hôpitaux et des cliniques 2019

Comment soigner le mal de dos chronique ?

Lorsque vous avez un mal de dos depuis plus de 3 mois, il faut absolument consulter un médecin généraliste. En se basant sur les résultats ou l'avis d'un spécialiste comme un rhumatologue, ce dernier pourra vous conseiller de faire une radio puis une IRM si besoin. Généralement, la première étape du traitement sera de faire une rééducation sportive chez un kiné. L'objectif de cette étape sera de vous apprendre à bien utiliser votre dos, définir les éventuelles améliorations musculaires et diminuer le seuil de la douleur.

Cette étape implique aussi des exercices musculaires et des massages. Ensuite, il est aussi possible d'avoir recours à une ostéopathie pour réduire les douleurs musculaires.

Pour cela, l'ostéopathe manipule le patient dans l'optique de débloquer les articulations et supprimer les contractures réflexes. Aussi, le patient peut être soumis à l'acupuncture. Cette thérapie permettra aussi d'améliorer les douleurs. Mais en régularisant l'énergie du corps grâce aux aiguilles piquées à des endroits précis.